Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Citoyen engagé

Les sondeurs avaient déjà pronostiqué depuis des semaines un duel Juppé - Sarkozy au second tour de cette primaire de la droite. Mais ce qu’ils n’avaient pas prévu c’est une forte mobilisation au profit d’une victoire, au 1er tour, de François Fillon, l’ex-collaborateur de l’ex-président Sarkozy, devenu, en quelques heures, le Monsieur Propre de la droite française, balayant tous les pronostics et apparaissant désormais comme un épouvantail pour bon nombre de français.

Les sondeurs nous avaient assoupis et le réveil est brutal. L’eau dormante Fillon, vouée à de la figuration, s’est transformée en fleuve tumultueux, charriant, vaille que vaille, les relents du nationalisme, de l’ultra-libéralisme et de l’ultra conservatisme catholique.

Face à un tel constat, on en oublierait presque que pour Sarkozy c’est fini mais finalement, là n’est plus la question. Et n’allons pas croire un seul instant que Juppé pourra renverser la tendance dimanche prochain.

Aussi préparons-nous à la suite. Une chose est sûre : désormais le combat gauche-droite n’est plus le même car le peuple de droite s’est trouvé son petit Trump.

Refermée la parenthèse Sarkozy. La droite française traditionnelle est ressuscitée, celle qui compte désintégrer le progrès social, démanteler la fonction publique, affirmer la primauté de la rente et de l’argent, combattre la République laïque et bousculer les avancées sociétales ( droit à l’avortement, mariage pour tous, droit de la filiation…).

Certains éditorialistes l’ont déjà dit : Fillon c’est à la fois Poutine, Thatcher et La Manif pour tous. Nous voilà avertis !

La gauche va  devoir faire preuve rapidement, d’humilité, de volontarisme et d’intelligence pour  réagir collectivement et trouver une candidature de progrès capable de renverser la table, déjouer tous les pronostics et nous éviter un second tour de la présidentielle François Fillon – Marine LePen, c’est-à-dire, à bien des égards, bonnet blanc et blanc bonnet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simon Sitbon 21/11/2016 18:50

Je partage ton appréciation de la situation. A gauche.........c'est pas facile de déterminer une stratégie capable de combattre Fillion ou Juppé. Le seul qui dans cette période tourmentée, est en situation de bien figurer et d'être peut-être au second tour de la présidentielle Manuel VALLS.